6 idées reçues au sujet de la climatisation – Partie 1/3

Ah la climatisation ! Quel bonheur de pouvoir bénéficier d’un peu de fraîcheur alors que la canicule fait rage à l’extérieur ! Finies les suées nocturnes, de même que les journées patraques à cause de la forte chaleur … Et la migraine qui s’invite en soirée. Une simple pression sur un bouton, quelques réglages et vous pouvez compter en toute occasion sur une température agréable et savamment ajustée. Un petit luxe fortement appréciable mais dont beaucoup ne profitent pas encore ; du fait des aprioris entourant le miracle de la climatisation. Et freinant malheureusement les acheteurs potentiels. Car si bon nombre de français se félicitent d’avoir opté pour l’achat d’un climatiseur, nombreux sont ceux qui s’y refusent. Un refus justifié par un amoncellement de croyances pourtant obsolètes sur cet appareil devenu indispensable.
Petit tour d’horizon des idées reçues au sujet de la climatisation

Ce dispositif est inutile durant toute une partie de l’année.

Premier clichés à corriger, celui d’une climatisation qui ne serait utilisée que quelques mois dans l’année. Et totalement superflue le reste du temps. Bien entendu, c’était le cas pour les toutes premières générations de climatiseurs. Mais le fait est que la plupart des systèmes de climatisation sont aujourd’hui réversibles et par conséquent, assortis d’une fonction de chauffe pour l’Hiver. Ce qui permet de les apprécier tout au long de l’année. Et de souffler le chaud et le froid lorsque cela vous chante ! De plus, l’augmentation de la fréquence et de la durée des épisodes caniculaires sur l’Hexagone peut également faire pencher la balance en la faveur de la climatisation.

L’usage de la climatisation peut rendre malade.

Autre idée reçue au sujet du climatiseur ; celui-ci rendrait malade. Plus encore, il serait responsable de la circulation des microbes. Ce qui est bien entendu totalement faux. D’autant plus que la plupart des climatiseurs sont aujourd’hui équipés de systèmes de filtrage, ce qui contribue au contraire à réduire la pollution intérieure. Et favorise la pureté de l’air. Dès lors, les microbes circulent moins. De même que les allergènes responsables de nombreux problèmes de santé. Cependant, aucun filtre au monde ne pourra remplacer le bon sens. Voilà pourquoi il est important de régler correctement votre température et de ne pas recourir aux extrêmes. Même si vous avez très chaud. Ainsi, tachez de ne jamais descendre en dessous des 23° pour éviter tout choc thermique. Et ne pas courir au devant des rhumes !

Envie de découvrir d’autres idées reçues concernant la climatisation ? Rendez vous très prochainement pour en savoir plus au sujet de ce dispositif contesté et pourtant dispensateur de tant de bienfaits …

Cet article est une contribution libre rédigée par un auteur partenaire et non par la société elle-même.